Vous consultez actuellement Camopi

Commentaires
  • hemmelding dit :

    Bonne matinée,

    J’ai été prénommé comme enseignant à Camopi et je recherche un hôte temporaire.
    J’ai été arrêté dans ma course à la verdure isolée( je viens du Laos où j’ai vécu six ans dans un environnment similaire, marié avec une Lao, deux enfants), en France métropolitaine, par une bête question budgétaire tout aussi temporaire.
    Le seul confort que je cherche d’abord, c’est d’avoir un toit et une moustiquaire.
    Aussi, j’invite les lecteurs à relayer mon message sur les villages qualifiés d’isolés, Camopi en tête.
    J’ai accessoirement des compétences en conception et calculs de structures, en métallerie et menuiserie.

    Cordialement.

Laissez un commentaire

Il n'y a pas encore d'adresses référencées pour cette commune.

Camopi est un village français, situé dans le département de la Guyane et la région de la Guyane. Ses habitants sont appelés les Camopiens et les Camopiennes.

La commune s’étend sur 10 030 km² et compte 1 605 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2007. Avec une densité de 0,2 habitants par km², Camopi a connu une nette hausse de 55,4% de sa population par rapport à 1999.
Camopi est situé à 98 km au Sud-Ouest d’Oiapoque la plus grande ville des environs.
Situé à 69 mètres d’altitude, le village de Camopi a pour coordonnées géographiques Latitude: 3° 13′ 0 » Nord
Longitude: 52° 28′ 0 » Ouest.
Camopi est une commune du parc amazonien de Guyane.

Pour toutes vos démarches administratives, vous pouvez vous rendre à la mairie de Camopi.


Camopi

Camopi
5 (100%) 1 vote

Camopi est une commune de 10 030 km², située sur les bords du fleuve Oyapock.

La commune se trouve à l’embouchure du fleuve Oyapock et de la rivière Camopi, elle englobe aussi les villages de 3 Sauts à une journée de pirogue en saison haute et deux jours de pirogue en saison sèche.

La commune dispose au bourg d’une épicerie-hotel/restaurant, d’une gendarmerie et d’un centre de santé où œuvrent deux médecins et deux infirmiers, des transporteurs fluviaux font le lien entre Saut-Maripa/Camopi et 3 Sauts. L’école primaire,accueille environ 200 élèves. Une annexe du collège de Saint-Georges-de-l’Oyapock appelé collège Paul SUITMAN est également présente.
Plus au sud, à environ 150 kilomètres plus haut sur l’Oyapock, se trouve le village de 3 Sauts. Ce village fait partie de la commune de Camopi comme les dizaines de petits villages égrainés sur ce fleuve et la rivière Camopi.

Cette très vaste commune continentale sud-est (la 3e de France par sa superficie), située en pays amérindien Teko (émerillon) et Wayampi n’est accessible qu’avec une autorisation préfectorale, instituée en 1970 puis révisée en 1977 (Arrêté n° 1845/C du 3 octobre 1977).Il n’est plus nécessaire d’avoir cette autorisation pour s’y rendre.

On pourra bientôt s’y rendre en avion via la compagnie Air Guyane, la piste ayant été livrée en septembre 2011. A l’heure d’aujourd’hui,  pour vous y rendre, vous prendrez une pirogue en amont du saut maripa (que vous devrez rejoindre par une piste de 20km en latérite, praticable en voiture).  Vous remontrez ensuite l’Oyapock, en 4 ou 6 h selon la saison selon le type de pirogue et le moteur utilisé. Vous devrez peut-être également contourner par la terre, le saut Kachiri.

 

Bon Ti Koté a pour but de vous informer sur le tourisme en Guyane. Ce site est purement informatif. Si vous devez vous rendre sur l'un des bons coins présentés, prenez toutes les mesures de sécurité nécessaires. En aucun cas, Bon Ti Koté ne pourrait être tenu comme responsable en cas d'accident lors de votre sortie.
Lorsque que vous partez, prévenez vos proches, indiquez leurs votre destination et ne partez jamais seul. N'hésitez pas non plus à vous rapprocher d'un professionnel.


Accès :
Commodités :
Activités :
Désolé, il n'y a pas d'informations sur un contact

Bon Ti Koté sur Twitter!
Bon Ti Koté sur Google +
Bon Ti Koté sur Facebook
Commentaires
  • hemmelding dit :

    Bonne matinée,

    J’ai été prénommé comme enseignant à Camopi et je recherche un hôte temporaire.
    J’ai été arrêté dans ma course à la verdure isolée( je viens du Laos où j’ai vécu six ans dans un environnment similaire, marié avec une Lao, deux enfants), en France métropolitaine, par une bête question budgétaire tout aussi temporaire.
    Le seul confort que je cherche d’abord, c’est d’avoir un toit et une moustiquaire.
    Aussi, j’invite les lecteurs à relayer mon message sur les villages qualifiés d’isolés, Camopi en tête.
    J’ai accessoirement des compétences en conception et calculs de structures, en métallerie et menuiserie.

    Cordialement.

Laissez un commentaire