Vous consultez actuellement Montsinéry-Tonnegrande


Montsinéry-Tonnegrande est une petite ville française, située dans le département de la Guyane et la région de la Guyane. la ville de Montsinéry-Tonnegrande est le chef-lieu du canton.
La commune s’étend sur 600 km² et compte 2 131 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2005. Avec une densité de 3,6 habitants par km², Montsinéry-Tonnegrande a connu une nette hausse de 105,5% de sa population par rapport à 1999.
Entourée par les communes de Macouria, Matoury et Cayenne, Montsinéry-Tonnegrande est située à 15 km au Nord-Ouest de Matoury la plus grande ville à proximité.
Située à 2 mètres d’altitude, la ville de Montsinéry-Tonnegrande a pour coordonnées géographiques Latitude: 4° 52′ 33 » Nord
Longitude: 52° 28′ 13 » Ouest.
La commune est proche du parc naturel régional de Guyane à environ 22 km.
Le maire de Montsinéry-Tonnegrande se nomme monsieur Patrick LECANTE.

Pour toutes vos démarches administratives, vous pouvez vous rendre à la mairie de Montsinéry-Tonnegrande rue du Gouverneur Félix Eboué aux horaires d’ouverture indiqués sur cette page. vous pouvez aussi contacter la mairie par téléphone au numéro suivant : 0594313941


Le bagne des Annamites

Ce layon aménagé à travers bois vous permet de découvrir les ruines de cet ancien bagne situé sur la commune de Montsinéry.

Il est accessible à partir du RD5, à quelques 15 KM après le carrefour de Montsinéry. L’entrée est discrète mais un panneau de signalisation l’indique.

Attention néanmoins, l’entrée du layon se situe sur un terrain privé interdit d’accès. De plus, un panneau à même le sol averti que le parcours est fermé car non sécurisé. Vous l’emprunterez à vos risques et périls.
C’est vrai que ce layon ne compte pas parmi les plus entretenus qu’il nous ai été donné de parcourir. Il est très boueux, les installations en bois censées faciliter la marche sont cassés, voir glissants par temps de pluie. Evitez donc d’y aller avec des enfants. Il est temps qu’il soit réhabilité.

Après plus d’une heure de marche, vous pourrez observer les vestiges de cet ancien bagne, des restes de murs, une voie ferrée qui arrivait au port Inini, un moteur termique (de voiture ?)…

Enfin, au bout du layon, vous arriverez à la rivière Tonnegrande pour un bain bien mérité !

Sachez que vous pouvez également arriver au bagne des Annamites par la voie fluviale, nous l’avons fait ici.

 

Histoire

Le camp Crique Anguille, plus communément appelé bagne des Annamites (car les prisonniers étaient principalement originaires d’Indochine), est un bagne français situé sur la commune de Montsinéry-Tonnegrande en Guyane.

Créé en juin 1930 en même temps que le camp La Forestière et le Camp Saut du Tigre, ce camp ne dépend pas de l’administration pénitentiaire, mais directement du gouverneur de la Guyane. Originellement, le camp comprenait sept bâtiments en bois, la maison du chef de camp, des cachots et un réfectoire, tous construits par les premiers bagnards.

Le but de ce camp (comme des deux autres créés en même temps) était de développer la région de l’Inini, alors entièrement recouverte de forêts. Les premières pistes sont tracées à partir de 1934.

À partir de 1939, les détenus sont progressivement libérés à la fin de leur peine. Lors du déclenchement de la guerre en 1940, les tirailleurs sénégalais qui officient comme gardiens furent remplacés par des militaires guyanais.

Le camp est définitivement fermé en 1945. Les Indochinois qui y sont encore sont graciés et s’installent dans la ville de Cayenne pour y fonder ce qui est encore aujourd’hui appelé le quartier chinois.

Source : Wikipédia

Lire l'article... >