Vous consultez actuellement Cayenne

Laissez un commentaire

 Office de Tourisme de Cayenne (Publique)
  • Chef lieu de la Guyane, Cayenne est située à l’est du territoire sur la côte atlantique du continent sud américain. C’est une ville d’histoire construite sur un plan en damier imaginé au 18ème siècle. Souvent méconnue des métropolitains, ou tristement célèbre, en raison du bagne dont il reste encore quelques vestiges à ce jour; Cayenne est un lieu fascinant et unique que l’on a du mal à quitter une fois qu’on y a mis les pieds.
 Guyane Chwit (Association)
  • Rue Renée Jadfard
    97300 – Cayenne
  • 0694221107
  • Association culturelle organisant des rencontres autour des traditions guyanaise.

Cayenne est une ville française, située dans le département de la Guyane, région de la Guyane. La ville de Cayenne est la préfecture de la région de la Guyane. Ses habitants sont appelés les Cayennais et les Cayennaises.
La commune s’étend sur 23,6 km²

Entourée par les communes de Remire-Montjoly, Montsinéry-Tonnegrande et Macouria et située à 7 mètres d’altitude, la ville de Cayenne a pour coordonnées géographiques Latitude: 4° 55′ 60 » Nord
Longitude: 52° 19′ 60 » Ouest.
La commune est proche du parc naturel régional de Guyane (environ 22 km).

D’après une légende, Cayenne serait le nom d’un fils du roi Ceperou, chef des Indiens Galibis. Cayenne ayant réussi l’exploit de franchir une rivière difficile monté sur un taureau, fut récompensé par son père qui décida de donner son nom au village situé au pied de la colline qu’il habitait.

Le mot Cayenne désigne : « Terme de marine: Caserne servant aux marins qui attendent une destination; une cuisine commune, pendant l’armement et le désarmement ; un vieux vaisseau installé en caserne flottante ». (Source : Dictionnaire Littré)

La ville fut fondée en 1638 par des commerçants français. Poncet de Brétigny s’y installe en 1643.

A partir de 1848, de nombreux esclaves affranchis décident de s’y installer.

C’est la découverte de l’or en Guyane en 1854 qui permet à la ville de se doter de superbes maisons créoles.


La Poudrière

La Poudrière
2 (40%) 5 votes

La poudrière de Cayenne constitue un édifice fortifié remarquable non seulement parce qu’il est l’un des rares témoins des fortifications du XIXe siècle mais aussi parce qu’il a bénéficié d’importants travaux de restauration.
La poudrière est liée à l’histoire de la ville de Cayenne et notamment celle du fort Cépérou. Ces deux œuvres d’architecture militaire « d’inspiration Vauban » sont d’ailleurs situées à proximité l’une de l’autre. La poudrière est située entre le front de mer et les bâtiments de l’ancien Hôtel des Jésuites, aujourd’hui Préfecture de Cayenne.

Conçue pour parer aux attaques des ennemis de la France, la poudrière fait partie intégrante des fortifications de l’île de Cayenne. A l’heure de sa construction, les fortifications Vauban de la ville forte de Cayenne sont déjà tombées depuis des années. La poudrière n’a jamais servi mais la Guyane reste, dans la seconde moitié du XIXe siècle, attentive aux attaques ennemies, qui ne viendront plus!
Sa construction a nécessité une année de travaux. Achevée en 1865, la poudrière est bâtie pour abriter des munitions, sa capacité de stockage d’explosifs est de 9,5 tonnes.

Généralement, une poudrière est placée dans un bastion creux et entouré d’un mur d’isolement afin de la mettre hors de portée des canons des navires. La poudrière de Cayenne, elle,  donne l’impression de n’avoir  jamais été achevée. Telle qu’elle se présente aujourd’hui, sans être enterrée et sans murs de protection, elle semble livrée aux attaques de navires. En réalité, la poudrière été placée sur le bord de mer, en périphérie des casernements pour des raisons de sécurité et en tenant compte de l’importance des bancs de vase dans la rade de Cayenne qui constituaient une barrière naturelle et plaçaient la poudrière hors de portée des tirs de canons. Un plancher isole les tonneaux de poudre de l’humidité, tandis que des évents en chicane assurent l’aération tout en évitant l’entrée de projectiles.

Propriété du Conseil Général, la poudrière est inscrite depuis le 10 avril 1989 à l’inventaire des monuments historiques. D’importants travaux de restauration ont été effectués en 1998.

Depuis 2009, elle est devenue un espace culturel.

Bon Ti Koté a pour but de vous informer sur le tourisme en Guyane. Ce site est purement informatif. Si vous devez vous rendre sur l'un des bons coins présentés, prenez toutes les mesures de sécurité nécessaires. En aucun cas, Bon Ti Koté ne pourrait être tenu comme responsable en cas d'accident lors de votre sortie.
Lorsque que vous partez, prévenez vos proches, indiquez leurs votre destination et ne partez jamais seul. N'hésitez pas non plus à vous rapprocher d'un professionnel.


Accès : Route
Commodités : Non disponible
Activités :
Adresse : Pointe Saint-François
Cayenne (derrière l'Hôtel du Conseil général)
Tél : Non disponible
Fax : Non disponible
Web : Non disponible
Mail : Non disponible
Horaires : Non disponible
Bon Ti Koté sur Twitter!
Bon Ti Koté sur Google +
Bon Ti Koté sur Facebook
Laissez un commentaire