Ce champ est requis
0
Cayenne
Lundi
weather-icon 25 ° c

Le Camp de la Transportation

Ajouter au favoris
Le camp de la transportation

Un lieu d’histoire incontournable en Guyane.

Le bagne de Saint-Laurent-du-Maroni ou camp de la Transportation était un établissement pénitentiaire en Guyane française, qui n’existe plus aujourd’hui. Ce bagne était la centrale du bagne de la Guyane française. Une partie du site est aujourd’hui restaurée.

Histoire

  • Le bagne est créé par la loi du 26 août 1792 qui prévoit la déportation politique en Guyane des « ecclésiastiques non sermentés » puis aux ecclésiastiques dénoncés pour cause d’incivisme (loi du 23 avril 1793) et en 1795 pour les ennemis de la révolution française, mais le blocus maritime imposé par l’Angleterre ainsi que les nombreuses épidémies qui s’y développent entraînent l’arrêt de l’application de ces mesures.
  • Le 22 novembre 1850Louis Napoléon proclamait : « 6 000 condamnés dans nos bagnes grèvent les budgets d’une charge énorme, se dépravant de plus en plus, et menaçant incessamment la société. Il me semble possible de rendre la peine des travaux forcés plus efficace, plus moralisatrice, moins dispendieuse, et plus humaine en l’utilisant au progrès de la colonisation française ».
  • Le 31 mars 1852, le premier convoi de condamnés partait de Brest à destination des îles du Salut.
  • Le 21 février 1858, le bagne de Saint-Laurent-du-Maroni était inauguré sur le fleuve Maroni. Il était constitué de plus de 12 bâtiments (rangées de « cases » contenant les cellules de part et d’autre de la cour intérieure, un hôpital, des cuisines, les bâtiments du personnel, lavoir et bibliothèque).
    Tous les condamnés venant de la France métropolitaine débarquaient d’abord à Saint-Laurent et étaient ensuite répartis entre les différents camps et pénitenciers de la Guyane.
  • Le 16 mars 1880, on créa également la ville de Saint-Laurent-du-Maroni, qui était une commune pénitentiaire, dont les habitants étaient presque tous des gardiens ou des bagnards libérés.
  • En 1912, l’hôpital de Saint-Laurent était construit.
  • Le bagne de Saint-Laurent-sur-Maroni ne ferma qu’en 1946, année où le bagne tout entier cessa définitivement d’exister. Sa fermeture fut décidée par le décret-loi de Daladier, en 1938.

Le site est classé monument historique par arrêté du 14 février 1995.

Source : Wikipédia

Informations et visites du Camp de la Transportation

Le camp de la transportation se situe à Saint-Laurent du Maroni, au bout de la rue du Lt Colonel Chandon.

Des visites sont organisées tous les jours par l’office de tourisme :

De septembre à juin

Lundi : 15h00 / 16h30
Du mardi au samedi : 9h30 / 11h00 / 15h00 / 16h30
Dimanche et jours fériés : 9h30 / 11h00
Juillet et août
Du Lundi au Dimanche et jours fériés : 9h30 / 11h00 / 15h00 / 16h30
Visites guidées : durée 1h15

Tarifs :

6,00 € / adulte
2,00 € / enfant moins de 12 ans
3,00 € / enfant moins de 16 ans
Tarif groupe minimum 8 personnes (réservation souhaitée): 4,00 € / personne

Plus d’informations auprès de l’office de tourisme de saint-laurent du maroni

Plan d’accès

Autres adresses à proximité

Nos partenaires