Ce champ est requis
0
Cayenne
Lundi
weather-icon 31.12 ° c

Le Sentier Coq de roche à Roura en Guyane Française

Ajouter au favoris
Sentier Coq de roche

Le sentier « coq de roche » à Roura en Guyane Française

Le sentier dit « Coq de Roche » est un petit parcours que vous pourrez effectuer en environ une heure aller/retour à travers une forêt très dense.

Il s’agit d’un layon assez étroit par moment, souvent humide à cause d’un petit ruisseau qui s’écoule sur pratiquement toute la longueur et se jette directement dans la grotte.
Au départ assez plat, il faudra par endroit descendre de petites côtes dont la surface est rocailleuse et pouvant être glissant.

Mais pourquoi emprunter ce parcours qui semble un poil hostile ?

Explications …

Et bien afin d’observer les Coqs de Roche. Ces petits oiseaux arborant une crête au sommet de la tête ainsi qu’un magnifique plumage orange-vif pour les mâles.

Le layon débouche sur une zone de nidification du coq de roche composé de grottes.
Vous devrez vous armer de patience afin d’espérer les apercevoir. D’ailleurs, des observatoires en bois vous permettront de rester discrets.

Le site est aménagé de panneaux d’informations, ainsi que d’observatoires en bois comme évoqué plus haut et de garde-corps afin d’éviter toute chute grave.

Comment s’y rendre

Pour vous y rendre, vous devrez emprunter la route de Kaw et vous arrêter juste avant la scierie, l’entrée du sentier étant du côté gauche de la route.
Le layon est très bien tracé.

Mise en garde

Attention, pour bien observer les oiseaux, vous devrez être patients et surtout silencieux. Très très silencieux.
Il est également interdit de descendre dans les grottes entre novembre et avril, période de reproduction de l’animal.

A propos du Coq de Roche

Chez le coq de roche, le mâle se reconnaît immédiatement à son incroyable livrée orange-vif.
Pour renforcer encore ce caractère de séduction, il est paré de plumes remarquables.

Sa tête porte une huppe hérissée en permanence qui masque en partie le bec.
Le bas du dos et le haut de la queue arborent un plumage soyeux en couches superposées bien distinctes et les rémiges secondaires sont terminées par de longs filaments.

Certains sont effiles en pointe, d’autres carrés au bout.
Les ailes noires avec des parements blancs tranchent avec le reste du plumage.
La queue brun foncé est bordée et terminée d’orange.

La femelle , complètement différente est entièrement marron mais partage cependant avec le mâle cette crête comparable au cimier des casques des soldats romains

Pour en savoir +

Plan d’accès

Autres adresses à proximité

Nos partenaires